Comment réussir un devoir de philo?

Quel état d’esprit adopter pour réussir un devoir de philosophie?

 

Rédiger un devoir de philosophie ne doit rien au hasard.  Pour cela, une préparation minutieuse est nécessaire. Elle vous permettra d’élaborer votre pensée et votre raisonnement. Acceptez de passer du temps face à une feuille blanche pour analyser le sujet que ce soit une dissertation ou un commentaire. La philosophie peut se comparer au génie dont a parlé Picasso « 99 % de travail, 1 % de talent ».

 

Ne vous précipitez pas pour rédiger et prenez le temps de vérifier que vous ne faites pas d’erreurs, que vous ne glissez pas peu à peu vers le contresens, le hors sujet ou que votre énoncé n'a pas été totalement exploré. Prenez le temps de laisser venir à l’esprit toutes les interrogations même les plus insolites. Prenez le temps d’y répondre en vous demandant en permanence : "tout ceci a-t-il un lien et lequel avec le sujet ?

 

Prenez en compte la singularité du sujet. Même si certains semblent simples ou se ressemblent en apparence, il faut être attentif à la signification de chaque mot. Tous, même le plus petit ont leur importance. 

En appliquant une méthode rigoureuse, en construisant une culture philosophique par la lecture de textes, par la confrontation des idées, vous ferez des progrès aussi bien dans la forme que dans le contenu qui ne sont pas séparables en philosophie.

 

Le choix du sujet

 

Lors de l’épreuve écrite de philosophie du baccalauréat, vous choisirez entre deux sujets de dissertation présentés sous forme de questions, et un texte à commenter. Evitez la précipitation. Prenez le temps de bien analyser tous les termes, de faire le point sur vos connaissances et de cerner le sujet. Lisez et relisez le texte. Quels sont le ou les thèmes ? Où sont les connecteurs logiques ? La pensée de l’auteur m’est-elle accessible ou subsistent-il un ou deux passages obscurs qui m’empêchent de saisir la totalité du raisonnement. Quelles sont les pistes pour une éventuelle discussion ?

 

Aucune question philosophique n’admet de réponse simple et évidente. Aucun texte ne constitue une base suffisante si vous n’êtes pas capable de le questionner. La problématique du sujet, c'est-à-dire, la mise en œuvre des problèmes et questions qu’il soulève, ne peut apparaître que si vous acceptez de prendre le temps de l'analyse, de la méditation. N’ayez pas peur de cette complexité. Elle constitue la base de votre travail. Vous avez quatre heures, utilisez-les. Faites aussi comme Socrate, le père de la philosophie, qui ne savait qu’une chose, c’est qu’il ne savait rien. Ce vide est source d’angoisse mais cela est normal. C’est ce vide qui vous obligera à vous remettre en question, à envisager le sujet dans toute sa nouveauté pour répondre à ce sujet précisément. Il vaut beaucoup mieux une copie qui avoue se trouver humblement face à un problème difficile à résoudre, qu’une liste de propositions juxtaposées où aucun questionnement, aucun intérêt n’apparaît.

 

N’hésitez pas à prendre un quart d’heure au début d’un devoir ou de l’épreuve pour faire votre choix entre les trois sujets qui vous sont proposés. 

 

La répartition du temps

 

Savoir utiliser pleinement les quatre heures allouées pour réfléchir à un sujet n’est pas chose facile. Pourtant cette durée est adaptée aux exigences de l’examen. Voici une proposition de répartition du temps :

 

choix du sujet         15 minutes

analyse préparatoire du sujet et construction du plan   1 heure

rédaction de l’introduction au brouillon puis sur la copie

et ébauche de la conclusion          30 minutes

rédaction du développement     2 heures

rédaction de la conclusion et relecture   15 minutes

 

Accordez un soin particulier à la rédaction de l’introduction, qui ne peut venir qu’après avoir analysé le sujet, et une fois le problème dégagé et mis en valeur.

 

L’introduction doit amener le sujet, dégager la problématique dans laquelle vous expliciterez le fil conducteur de votre réflexion et les différentes questions qu’elle implique. A la lecture de cette partie du devoir, votre lecteur sait de quoi vous allez parler.

 

Pour les devoirs à la maison, adoptez une autre méthode. Un sujet de philosophie se pense "seul" et aussi avec ses camarades, en famille, dans la voiture de vos parents ou en vous souvenant d’un film que vous avez vu ou d'un livre lu. Reliez vos expériences à votre pensées et souvenez-vous : les idées viennent parfois en marchant.


E-BOOK philosophie

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

PayPal